Entre deux scènes

Faire de sa passion un métier est une chose,
en vivre en est une autre...

Depuis quelques années, la musique belge est en pleine effervescence. La timidité face au « star system » de nos voisins français n’a plus lieu d’être, notamment depuis le succès international de Stromae qui a décomplexé toute la scène musicale belge francophone.

Au delà du succès individuel de Stromae,  des groupes tels que « Girls in Hawaï », « Puggy » , « Mud flow », « Ghinzu », « Hooverphonic » pour ne citer qu’eux, ont réussi à s’implanter tant sur la scène musicale belge qu’internationale. Avant de pouvoir rencontrer ce succès, la route reste longue et sinueuse comme pour beaucoup d’autres métiers artistiques. En Belgique, il est encore complexe de vivre uniquement de la musique malgré les multiples subsides qui existent, notamment ceux de la Communauté française, de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou de la SABAM (société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs). Le statut d’artiste représente beaucoup d’avantages mais reste cependant difficile à obtenir. Dès lors, de nombreux artistes doivent allier leur vie de musicien à un autre métier plus « alimentaire ».

Au delà du domaine musical, l’explosion des réseaux sociaux joue désormais un rôle majeur dans le succès d’un artiste. Il faut se montrer, partager sa vie, son quotidien ; un aspect du métier qui n’existait pas  il y a dix ans à peine.

« Entre deux scènes » donne la parole à des artistes émergents  ainsi qu’aux acteurs de la scène musicale belge qui gravitent autour des jeunes talents … Les groupes Sonnfjord, Ulysse et l’artiste Blu Samu témoignent de leur parcours, de leur rêves, de ce qu’ils partagent avec leur fans et « followers » mais aussi de leurs difficultés en tant que musicien. Nous les avons suivis lors de leur tournée estivale, en répétitions, chez eux et dans leur boulot. C’est une immersion avec les artistes et dans leur milieu au travers d’interviews et la vision des protagonistes du monde musical de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

BLU SAMU

La musique et l'entourage

Rappeuse, chanteuse, compositrice, Salomé Dos Santos, alias Blu Samu est l’une des artistes les plus prometteuses de la scène musicale belge. Après avoir passé sa petite enfance au Portugal, Salomé s’est installée à Anvers avec sa mère, où elle a grandi et vécu ses premiers pas en tant qu’artiste musicienne.

Son adolescence fut agitée. Tout naturellement, c’est à travers ses textes et sa musique que Salomé a trouvé refuge et réconfort. D’un style plutôt hip-hop et soul, « Blu » n’a pas vraiment d’influence précise. Elle s’inspire musicalement et écrit ses textes spontanément, selon son vécu, son « mood » ou son « feeling » du moment.

Malgré la sortie d’un premier EP intitulé « Blue » en 2015, les débuts sont difficiles à Anvers car il lui faut allier boulot à plein temps dans une pompe à essence et envie de poursuivre sa musique. Un an plus tard, « Blu » a finalement trouvé sa voie en emménageant au coté du groupe de rappeurs « Le 77 » à Bruxelles.  Cette rencontre et symbiose avec Morgan, Rayan, Peet et Felix ( alias Félé Flingue) a propulsé la jeune artiste sur les devants de la scène hip-hop Bruxelloise. Un autre rappeur (flamand) Zwangere Guy prend Blu sous son aile et la fait participer à différents concerts.  Néanmoins, Salomé cumule toujours les boulots dans l’Horeca afin de payer son loyer et de se débarrasser de vielles dettes.

L'artiste belge Blu Samu tourne un clip vidéo de son prochain single "Sade Blu" issu de son EP "Moka" sorti en juin 2018, le 26 avril 2018.

Blu Samu discute avec des membres de l'équipe de la marque Huawei qui ont organisé un showcase privé au Wiels. Depuis quelques mois, Blu Samu est sponsorisée par Huawei et doit répondre à certaines attentes marketing de leur part, le 13 septembre 2018.

Lors d'un trajet entre le Repmond Rock de Rupelmonde et les Fêtes de la musique de Charleroi, Blu Samu se repose dans la voiture tout en passant des coups de fil, le 23 juin 2018.

Pause déjeuner lors du trajet vers Pete the Monkey Festival, Saint-Aubin-Sur-Mer, en France où un concert de Blu Samu est prévu dans la soirée, le 12 juillet 2018.

Fatoo et Blu Samu se concertent avant leur concert au Festival de Dour, le 13 juillet 2018.

Blu Samu discute avec Morgan du groupe Le 77 avant son concert lors du festival de Dour, le 13 juillet 2018.

Blu Samu et son amie photographe Yaqine profitent du buffet organisé par la marque Huawei lors d'un showcase au Wiels, le 13 septembre 2018.

Blu Samu fait ses vocalises et se prépare mentalement avant son concert au KulturA. à Liège, le 1er juin 2018.

Blu Samu embrasse son petit copain Pete, membre du groupe le 77, après un concert lors du KunstArtFestival à Bruxelles, le 19 mai 2018.

L'artiste belge Blu Samu tourne un clip vidéo de son prochain single "Sade Blu" issu de son EP "Moka" sorti en juin 2018, le 26 avril 2018.

Blu Samu discute avec des membres de l'équipe de la marque Huawei qui ont organisé un showcase privé au Wiels. Depuis quelques mois, Blu Samu est sponsorisée par Huawei et doit répondre à certaines attentes marketing de leur part, le 13 septembre 2018.

Lors d'un trajet entre le Repmond Rock de Rupelmonde et les Fêtes de la musique de Charleroi, Blu Samu se repose dans la voiture tout en passant des coups de fil, le 23 juin 2018.

Pause déjeuner lors du trajet vers Pete the Monkey Festival, Saint-Aubin-Sur-Mer, en France où un concert de Blu Samu est prévu dans la soirée, le 12 juillet 2018.

Fatoo et Blu Samu se concertent avant leur concert au Festival de Dour, le 13 juillet 2018.

Blu Samu discute avec Morgan du groupe Le 77 avant son concert lors du festival de Dour, le 13 juillet 2018.

Blu Samu et son amie photographe Yaqine profitent du buffet organisé par la marque Huawei lors d'un showcase au Wiels, le 13 septembre 2018.

Blu Samu fait ses vocalises et se prépare mentalement avant son concert au KulturA. à Liège, le 1er juin 2018.

Blu Samu embrasse son petit copain Pete, membre du groupe le 77, après un concert lors du KunstArtFestival à Bruxelles, le 19 mai 2018.

En 2017, les choses s’accélèrent pour la jeune artiste de 23 ans. Elle lance officiellement sa carrière solo et agrandi son entourage avec Gilles Vanesse (co-fondateur de Niveau4 à Couleur Café) qui devient son manager et Fatoosan (membre et co-fondatrice du Supafly Collective) qui rejoint l’équipe en tant que DJ et qui l’accompagne désormais sur tous ses « live ». Après la sortie de son premier titre solo « I Run » vient le single « Sade Blu » qui concrétise ses débuts couronnés de succès. Elle rejoint LaBrique qui fait office de boîte de production mais aussi de label et sort son deuxième EP « MOKA » en 2018. Plus mâture et réfléchie que pour son premier EP « BLUE », Blu Samu commence à envahir les ondes radiophoniques des deux cotés de la barrière linguistique. Sa tournée estivale et celle d’automne 2018 l’amène sur les plus grandes scènes de festivals belges tel que Dour, les Ardentes ou le Boomtown mais aussi à l’international avec le festival Best Kept Secret aux Pays-Bas et Pete the Monkey en France.

Ses apparitions médiatiques sont de plus en plus fréquentes, ce qui suscite l’intérêt de sponsors tel que la marque « Huawei ».

Malgré un succès et une ascension tant sur la scène musicale belge qu’internationale, Salomé fait encore face à des contraintes financières pour développer son projet et son ASBL ouverte depuis peu.

Blu Samu rigole avec ses amies dans les loges des Lokerse Feesten, près d'Anvers, le 9 août 2018.

Après une séance de répétitions devant la presse pour le concert "Niveau 4" du festival Couleurs café, Blu Samu donne des interviews à la presse dans le salon de l'Ancienne Belgique, le 27 juin 2018.

Blu Samu était invitée sans le cadre de l'AB Brussels Jeugdwerkt qui invitait les jeunes artistes émergents à se produire sur une scène de l'Ancienne Belgique, le 12 juin 2018.

Fatoo, DJ et choriste qui accompagne Blu Samu sur ses lives, lors des Lokerse Feesten, le 8 août 2018.

Blu Samu lors d'un "Slam' (Crowd surfing) à la fin de son concert au Pete the Monkey Festival, le 12 juillet 2018.

Blu Samu en production dans le studio du 77 avec son amie Angel, le 11 septembre 2018.

Dans le cadre d'un showcase, la marque Huawei organisait des concerts et une exposition photos de différents artistes musicaux dont Blu Samu, le 13 septembre 2018.

Photos du 77 et de leurs amis dans leurs studio où Blu Samu enregistre et produit ses titres, le 11 septembre 2018.

Blu Samu se repose dans sa loge du HopPopHop festival à Orléans, en France, le 14 septembre 2018.

Blu Samu rigole avec ses amies dans les loges des Lokerse Feesten, près d'Anvers, le 9 août 2018.

Après une séance de répétitions devant la presse pour le concert "Niveau 4" du festival Couleurs café, Blu Samu donne des interviews à la presse dans le salon de l'Ancienne Belgique, le 27 juin 2018.

Blu Samu était invitée sans le cadre de l'AB Brussels Jeugdwerkt qui invitait les jeunes artistes émergents à se produire sur une scène de l'Ancienne Belgique, le 12 juin 2018.

Fatoo, DJ et choriste qui accompagne Blu Samu sur ses lives, lors des Lokerse Feesten, le 8 août 2018.

Blu Samu lors d'un "Slam' (Crowd surfing) à la fin de son concert au Pete the Monkey Festival, le 12 juillet 2018.

Blu Samu en production dans le studio du 77 avec son amie Angel, le 11 septembre 2018.

Dans le cadre d'un showcase, la marque Huawei organisait des concerts et une exposition photos de différents artistes musicaux dont Blu Samu, le 13 septembre 2018.

Photos du 77 et de leurs amis dans leurs studio où Blu Samu enregistre et produit ses titres, le 11 septembre 2018.

Blu Samu se repose dans sa loge du HopPopHop festival à Orléans, en France, le 14 septembre 2018.

ULYSSE

La musique et le groupe

Vainqueurs en 2014 des tremplins de Dour et du festival des Ardentes le trio d’« Ulysse »  a rapidement grimpé dans les charts de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ulysse, c’est d’abord l’histoire de trois potes. Julien Gathy et Benoit  Do Quang se sont rencontrés sur les bancs d’école en secondaire à Liège pour ensuite rejoindre Arnaud Duynstee dans les auditoires de l’IHECS (Institut des Hautes Etudes en Communication Sociales) à Bruxelles.

Tous musiciens compositeurs, les trois étudiants se sont vite entendus pour partager leur musique, échanger leur passion et finalement jouer ensemble malgré des styles très différents et propres à chacun. C’est cette différence qui a fait d’Ulysse un groupe particulier aux sonorités électroniques et variées. Sans trop se poser de questions, le trio enregistre son premier EP en 2014 sous le nom de « U as in Ulysse ». Avec Benoît à la guitare, Julien au clavier et Arnaud au chant, les « Ulyssiens » ont vite séduit les jurys des concours tremplins de Dour et des Ardentes, se produisant ainsi sur deux des plus importantes scènes des festivals belges.

Les membres du groupe belge Ulysse, répètent nouvelles et anciennes chansons dans une des salles de répétition du Volta. Le Volta est un lieu créatif aménagé et mis à disposition pour les jeunes musiciens qui souhaitent répéter à des prix abordables. C'est aussi un lieu d'échanges, de concerts, de masterclass, worshops,... Le 12 avril 2018.

Arnaud Duynstee répète dans un studio du Volta. Le Volta est un lieu créatif aménagé et mis à disposition à prix réduits pour les jeunes musiciens qui souhaitent répéter. C'est aussi un lieu d'échanges, de concerts, de masterclass, worshops,... Le 12 avril 2018.

Benoît vérifie des bandes sons lors d'une résidence au Botanique, le 24 avril 2018.

Benoît participe à un DJ set aux Halles Saint-Géry dans le cadre des Nuits du Botanique, le 7 avril 2018.

Les membres du groupe Ulysse discutent avec leur manager Stijn dans leur loge de la gare Saint Sauveur à Lille, le 27 avril 2018.

Arnaud discute avec Stijn, le manager du groupe Ulysse, juste avant leur concert à la Gare Saint-Sauveur, à Lille, le 27 avril 2018.

Benoît se relaxe dans une salle de la Gare Saint-Sauveur à Lille, juste avant un concert, le 27 avril 2018.

Julien et Benoît discutent à l'extérieur de leur loge lors du festival des Ardentes à Liège, le 9 juillet 2018.

Les membres du groupe belge Ulysse, répètent nouvelles et anciennes chansons dans une des salles de répétition du Volta. Le Volta est un lieu créatif aménagé et mis à disposition pour les jeunes musiciens qui souhaitent répéter à des prix abordables. C'est aussi un lieu d'échanges, de concerts, de masterclass, worshops,... Le 12 avril 2018.

Arnaud Duynstee répète dans un studio du Volta. Le Volta est un lieu créatif aménagé et mis à disposition à prix réduits pour les jeunes musiciens qui souhaitent répéter. C'est aussi un lieu d'échanges, de concerts, de masterclass, worshops,... Le 12 avril 2018.

Benoît vérifie des bandes sons lors d'une résidence au Botanique, le 24 avril 2018.

Benoît participe à un DJ set aux Halles Saint-Géry dans le cadre des Nuits du Botanique, le 7 avril 2018.

Les membres du groupe Ulysse discutent avec leur manager Stijn dans leur loge de la gare Saint Sauveur à Lille, le 27 avril 2018.

Arnaud discute avec Stijn, le manager du groupe Ulysse, juste avant leur concert à la Gare Saint-Sauveur, à Lille, le 27 avril 2018.

Benoît se relaxe dans une salle de la Gare Saint-Sauveur à Lille, juste avant un concert, le 27 avril 2018.

Julien et Benoît discutent à l'extérieur de leur loge lors du festival des Ardentes à Liège, le 9 juillet 2018.

Partant de quelques « bricolages » dans les kots étudiants, le groupe s’est ensuite entouré de Jean Vanesse, leur ingénieur son, de Stijn Smet, leur manager (et représentant de « Debonair ») ainsi que de Xavier Wilkin, leur booker (Livenation).

En 2015, ils sortent leur deuxième EP «  Cashmere Guns » , plus mature et plus travaillé, ce qui les enverra sur des scènes telles que l’AB, le Botanique, les festivals de Dour et des Ardentes et sur les ondes des radios belges francophones.

Leur formation à l’IHECS les dirige cependant vers des directions différentes : Benoit Do Quang devient réalisateur de clip vidéos et « vidéomaker », Arnaud cumule petits jobs alimentaires tout en se focalisant sur sa musique, et Julien intègre l’équipe de l’agence de management « Debonair » comme « administrative manager ».

A l’automne 2018, Ulysse sort son 3ème EP « Surf » avec notamment les titres « Manana » et « Acid » en featuring avec Roméo Elvis et qui rencontre un réel succès.

Cependant, ayant fait le choix d’investir le produit de leur art dans le développement du projet musical et ce, sans se payer, il devient de plus en plus difficile de combiner vie professionnelle « alimentaire », vie privée et vie d’artiste musicien….

Les membres du groupe Ulysse posent derrière une des scènes des Nuits du Botanique où ils se donneront en concert une heure plus tard, le 3 mai 2018.

Benoît, Arnaud et Julien écoutent le groupe YellowStraps avant d'entrer en scène lors des Nuits du Botanique, le 3 mai 2018.

Arnaud, Benoît et Julien s'enlacent après leur concert aux Nuits du Botanique, le 3 mai 2018.

Les membres du groupe Ulysse posent pour des photos avec leurs fans après leur concert aux Nuits du Botanique, le 3 mai 2018.

Benoît remplit la feuille de la Sabam afin de toucher des droits après un concert au festival des Ardentes à Liège, le 9 juillet 2018.

Arnaud joue à la guitare dans son appartement de Saint-Gilles, le 24 septembre 2018.

Julien travaille chez lui sur des compositions musicales personnelles et/ou pour Ulysse, le 25 septembre 2018.

Julien se rend à son boulot à mi-temps dans l’agence de management « Debonair » où il travaille en tant qu'administrative manager, le 26 septembre 2018.

Les membres du groupe Ulysse posent derrière une des scènes des Nuits du Botanique où ils se donneront en concert une heure plus tard, le 3 mai 2018.

Benoît, Arnaud et Julien écoutent le groupe YellowStraps avant d'entrer en scène lors des Nuits du Botanique, le 3 mai 2018.

Arnaud, Benoît et Julien s'enlacent après leur concert aux Nuits du Botanique, le 3 mai 2018.

Les membres du groupe Ulysse posent pour des photos avec leurs fans après leur concert aux Nuits du Botanique, le 3 mai 2018.

Benoît remplit la feuille de la Sabam afin de toucher des droits après un concert au festival des Ardentes à Liège, le 9 juillet 2018.

Arnaud joue à la guitare dans son appartement de Saint-Gilles, le 24 septembre 2018.

Julien travaille chez lui sur des compositions musicales personnelles et/ou pour Ulysse, le 25 septembre 2018.

Julien se rend à son boulot à mi-temps dans l’agence de management « Debonair » où il travaille en tant qu'administrative manager, le 26 septembre 2018.

SONNFJORD

La musique et l'image

C’est dans la maison familiale brainoise que la jeune chanteuse de 27 ans, Maria-Leatitia Mattern, a commencé l’aventure de « Sonnfjord », nom inspiré de son voyage Erasmus en Finlande.

Lancée dans un premier temps dans une carrière solo guitare/voix, « ML » a rapidement été aidée par son frère, Aurelio Mattern (ancien membre des groupes « Paon » et « Lucy Lucy ») pour travailler sur ses morceaux. Par la suite, le duo fraternel a fait appel à leurs amis François de Moffart (ancien Lucy Lucy) et Fabio Zamagni (ancien Lucy Lucy et aussi batteur pour Noa Moon) afin de créer un projet musical autour des compositions de Maria-Leatitia.

C’est ainsi que l’aventure « Sonnfjord » a réellement commencé en 2014. Accompagné de Fabio et, dernièrement, de Jérôme Van den Bril (guitare) pour les lives, le trio ML, Aurelio et François compose et produit ses mélodies électro pop.

Répétition du groupe Sonnfjord dans une salle du Rideau rouge à Lasne où travaille François, le 23 février 2018.

Fabio, batteur du groupe Sonnfjord, lors d'une répétition au Rideau Rouge, à Lasne, le 23 février 2018.

Maria-Leatitia se maquille dans sa loge de la salle Perwex, à Perwez, avant le début d'un concert, le 23 février 2018.

Aurelio, Fabio et François décident de s'attacher les cheveux pour rigoler et se détendre avant leur entrée en scène, le 23 février 2018.

ML se repose dans sa loge avant que l'enregistrement de l'émission "De6bels on Stage" de la RTBF commence, le 27 février 2018.

Aurelio cherche un son pour la chanson "Crazy". Le groupe Sonnfjord est en résidence pendant deux jours à la salle Reflektor à Liège. Lors de cette résidence, les membres du groupe répètent et arrangent leurs nouvelles chansons pour leur tournée estivale, le 19 et 20 mars 2018.

Aurelio, François et Tommy écoutent un son sur le téléphone de François. Le groupe Sonnfjord est en résidence pendant deux jours à la salle Reflektor à Liège. Lors de cette résidence, les membres du groupe répètent et arrangent leurs nouvelles chansons pour leur tournée estivale, le 19 et 20 mars 2018.

Répétition du groupe Sonnfjord dans une salle du Rideau rouge à Lasne où travaille François, le 23 février 2018.

Fabio, batteur du groupe Sonnfjord, lors d'une répétition au Rideau Rouge, à Lasne, le 23 février 2018.

Maria-Leatitia se maquille dans sa loge de la salle Perwex, à Perwez, avant le début d'un concert, le 23 février 2018.

Aurelio, Fabio et François décident de s'attacher les cheveux pour rigoler et se détendre avant leur entrée en scène, le 23 février 2018.

ML se repose dans sa loge avant que l'enregistrement de l'émission "De6bels on Stage" de la RTBF commence, le 27 février 2018.